Les esprits moldaves voyagent-ils toujours en bus vers l'Ukraine ? de Vala L. Volkina : l'e-pub

Découvrir un extrait

Commander l'e-pub

Commander le livre

Dans Les esprits moldaves voyagent-ils toujours en bus vers l'Ukraine ? une femme décide de partir à la traversée de l'Europe pour des raisons professionnelles très sérieuses, sauf qu'elle décide de le faire en bus, ce qui n'est pas sérieux du tout. Coincée dans ce caisson roulant à 100 kilomètres/heure avec 44 autres passagers tous plus dingues les uns que les autres et ne parlant pas nécessairement la même langue, elle décide de faire "oeuvre d'anthropologie" et de prendre des notes pour prendre son mal en patience. En découle un récit de voyage hilarant sur une petite Europe en réduction qui doit, ne serait-ce que le temps d'un voyage, apprendre à se supporter et à se comprendre.

Mamou d'Angi Máté : l'e-pub

Découvrir un extrait

Commander l'e-pub

Commander le livre

Mamou
d'Angi Máté, traduit du hongrois par Zsuzsa Kosza, n'est pas un livre pour enfants, mais un livre sur l'enfance. Une adulte prend la voix de la petite fille qu'elle a été pour nous convier dans l'univers insolite du désamour. Élevée par mamou, sa grand-mère au visage plissé, elle ouvre des yeux curieux sur un monde d'adultes hostile, étroit et dépourvu de féerie. Elle y oppose l'immensité de ses terrains de jeux enchantés, son langage imagé, ses plaisirs incongrus, sa naïveté, son regard innocent et avide de comprendre ce que nul ne prend la peine de lui expliquer. Pour trouver sa place dans ce monde, il faut le transformer : peut-on aimer autre chose que les cimetières et les enterrements ? Des petits jardins peuvent-ils pousser sur les genoux ? L'hiver commence-t-il dans les marmites? Peut-on faire des mouillettes avec ses couettes dans son chagrin ou aller chatouiller les pieds des saints dans les églises pour voir si cela leur ferait du bien, si cela les rendrait moins tristes ? Peut-on être aussi grande que l'oubli en soi ? Tout semble possible, tant que mamou est là, tant que l'on peut continuer à être soi, tant que la mort de ceux qu'on aime ne nous oblige pas à devenir autre.

 

Copyright © 2014 Le ver à soie - Licence GNU/GPL
Joomla !