Le Dernier bateau pour Yokohama au Festival de l'Imaginaire à Paris

Le 5 mars 2014, Michel Wasserman a donné une conférence passionnante à l'université Paris-Diderot, sur ce qui a motivé l'écriture du livre Le Dernier bateau pour Yokohama, devant les étudiants japonisants de Paul Jobin. La conférence aura surtout porté sur deux axes : les conditions de vie des étrangers, et en particulier des Juifs au Japon, pendant la Seconde Guerre mondiale et sur les conditions dans lesquelles Beate Sirota aura écrit l'article de la Constitution japonaise sur le droit des femmes, en 9 jours, sous l'égide des Américains.

Le 9 mars 2014, Michel Wasserman a présenté Le Dernier bateau pour Yokohama et donné une conférence sur "Les passeuses de culture" dans le cadre de la table ronde du même nom qu'organisait le Festival de l'imaginaire à la Maison des cultures du monde à Paris. Cette conférence ouvrait sur un autre aspect de la vie de Beate Sirota : cette femme qui, outre être devenue une légende pour les femmes japonaises, a également sillonné l'Asie pour en comprendre les théâtres et les faire connaître en Occident. En cela, Beate Sirota est aujourd'hui reconnue comme la pionnière du genre. Sans elle, point d'ouverture théorique en effet sur les théâtres d'Asie en général, ou sur la relation entre disciplines du théâtre et de l'ethnographie.



Table ronde
Passeuses de culture
Hommage à Beate Sirota Gordon

Dimanche 9 mars 2014 de 15h à 17h
Maison des Cultures du Monde
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Avec la participation de
Françoise Gründ
Soudabeh Kia
Joséphine Markovits
et Arwad Esber

Une table ronde animée par Françoise Gründ
et conclue par Michel Wasserman

Copyright © 2014 Le ver à soie - Licence GNU/GPL
Joomla !