La ligne éditoriale et le catalogue du Ver à soie

Lorsque je vois ces deux êtres,
qui ont abandonné un monde l'un pour l'autre,
je me sens humble en face d'un pareil amour.
Le fruit en sera précieux - aussi merveilleux qu'un jade.
Quant à leur enfant, je suis perplexe. Il devra se créer lui-même sa voie.
L'Est et l'Ouest, fondus en lui, le méconnaîtront et le répudieront l'un et l'autre.
Je crois cependant que s'il hérite de l'énergie de ses parents,
il saura comprendre ces deux mondes et triomphera.
(Pearl Buck, Vent d'Est, Vent d'Ouest).

 
L'originalité des éditions Le Ver à Soie réside autant dans le format des textes proposés (des textes également courts, ne dépassant pas 50.000 signes, mais possiblement illustrés), que dans le fait de construire un catalogue autour de l'exploration de ces zones non « géographiques » et souvent déterritorialisées que sont les espaces minorés du vaste continent de l'écriture contemporaine, où les textes – quelle que soit leur langue d'écriture -, ne s'appréhendent pas comme de simples variations sur le voyage, mais comme des invitations sans cesse renouvelées à concevoir l'écriture comme le témoignage d'une quête, d'un déplacement ou d'un décentrement propres aux multiples formes de l'expérience exilique. Nous ne nous posons pas la question de savoir ce qu'est l'exil, car notre but n'est pas de souscrire ou de participer à la création d'une ontologie. Nous voudrions comprendre comment il se comporte et quelles sont les multiples manières, y compris modernes, dont on en produit. Nous voudrions comprendre également la manière dont les auteurs et autrices contemporaines traitent la question du mouvement en littérature.

Qu'il s'agisse donc de considérer les seuils, les marges, les espaces de mixité, les situations de précarité, les groupes de population minorés, la manière dont nous utilisons le travail ou d'autres prétextes pour excuser et justifier notre inhumanité, les mémoires effacées, les joies de la résilience, « l'entre » des langues, les traductions du réel, les grandes histoires de petits objets, les enseignements de la parole enfantine ou ceux des passeurs d'humanités, les textes seront courts pour commencer. Quant à la langue française, elle ne sera qu'une possibilité, tant il s'agira de valoriser les traductions, de et vers d'autres langues, sans limitations de frontières ou d'origines.

Le catalogue du Ver à soie est ainsi actuellement composé de plusieurs collections, qui se développent et se complètent au fur et à mesure des textes proposés, de leur genre (novella illustrée, roman non illustré, témoignages, essais, livres d'histoire, spécificité de la langue d'écriture, jeunesse ou poésie). Tous les textes publiés dans ces collections ont quelque chose à voir avec le mouvement ou le non-mouvement, le déplacement, le décentrement, que ceux-ci soient choisis (le voyage, la quête) ou subis (l'exil ou le sentiment d'exil). Tous les livres papiers du Ver à soie sont publiés sur des papiers de création. Certains livres-objets comme les poèmes à planter sont fabriqués à la main, également à partir de papiers ensemencés.

Vous pouvez également accéder au catalogue par titres ou par le nom des auteurs/autrices, traducteurs/traductrices ou illustrateurs/illustratrices dans la rubrique Boutique(s) de ce site.

Téléchargez également la version papier du catalogue en .pdf en cliquant ici ou sur l'image ci-dessous :

Copyright © 2014 Le ver à soie - Licence GNU/GPL
Joomla !